3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

https:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttps:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:https:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

https:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttps:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:https:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

https:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttps:http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

http:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.ithttp:
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

www.timspir.it
3 février 2012

Timspirit participe à l’atelier Ae-SCM sur la performance des prestations

atelier-participer-sourcing

Compte-rendu de l’atelier Ae-SCM du 5 Mars 2014.

Clients et fournisseurs, nous attendons tous des prestations la meilleure performance économique et technique. Pour autant, comment maximiser cette performance ? La meilleure valeur est-elle synonyme du meilleur SLA ? et uniquement du SLA ? Que peuvent faire les clients pour améliorer la performance, au delà des indicateurs ? Comment les prestataires peuvent ils mieux les valoriser ?

Vous étiez 50 en notre compagnie et celle de l’association Ae-SCM le 5 mars 2014 pour plancher sur les bonnes pratiques. Si on devait résumer, voici 5 clés :

  • Pas de performance sans un cadre contractuel EVOLUTIF,
  • Les indicateurs restent fondamentaux mais ne font pas toute la performance,
  • A prestataire et contrat donné, la prise en charge de la relation humaine est LE facteur de performance.

 

A propos de l’Ae-SCM : l’Association eSCM, association Loi 1901, oeuvre pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing, notamment via la diffusion du référentiel Ae-SCM. L’association regroupe des clients, des fournisseurs et des consultants. Elle publie régulièrement des livres blancs, organise des ateliers, séminaires et une conférence annuelle, et collabore aux travaux de nombreux organismes.

Partager

Partagez ce post avec votre réseau !

Shares